RECHERCHER SUR LE SITE

Actualités

Centenaire de la Grande Guerre : conférence et découverte de la statuaire féminine

Publié le 05/05/15


14-18 LE LIMOUSIN DANS LA GUERRE, LA VIE A L’ARRIERE

samedi 18 avril 2015

«  Les
Commémorations sont un hommage aux morts ». C’est en
ces termes que M. Pascal Plas, historien, directeur de la Chaire d’Excellence gestion
du conflit et de l’après conflit, a débuté sa conférence qui a
captivé l’assistance nombreuse réunie au château de Nieul à
l’initiative de Mémoire de Nieul et Alentours.


Après avoir présenté le Limousin comme une
région de « l’arrière » par excellence, M. Plas a entrecoupé son propos de lectures de rapports et
mémoires d’observateurs de l’époque appréciant les changements en cours d’une société qui a du s’adapter à des circonstances particulières difficiles et qui même loin du front a participé activement à l’effort de guerre.

Les femmes et la vie
quotidienne évoluent conduisant les premières à remplacer les hommes tant dans les
campagnes que dans les villes (usines). La femme tient également une nouvelle place dans la cellule familiale. Il faut faire sans le père, le mari, le fils partis au front.

La guerre a conduit au rationnement et restrictions alimentaires, mais aussi aux pénuries et au
système D, impliquant de nouveaux modes de travail et une évolution des cultures. Il fallait faire face au manque des bras .

Des documents d’archives publiques et privées montrent que derrière la joie de l’armistice, le retour des Poilus n’a pas été facile. Réadaptation difficile, traumatismes physiques et moraux, la situation tragique des veuves et des orphelins, les
pertes immenses dans chacune des communes et les innombrables blessés et
gazés sont autant de marqueurs de cette période terrible avec lesquels il va falloir faire face.


EXCURSION VERS DES
MONUMENTS AUX MORTS LIMOUSINS DE LA GUERRE DE
1914-1918 , SUR LE THEME DE LA STATUAIRE FEMININE


Le jeudi 23 avril 2015, ont été visités les monuments aux morts de :

Monument aux Morts de Cieux- CIEUX : jeune
Limousine tenant de épis de blé, dite « la bergère » ;
de part et d’autre de la statue : casque, fusil, chapeau,
végétaux, attributs civils et militaires. Statue de 1,85 m sculptée
dans un bloc de calcaire marbrier de Lavoux (Vienne). Maître d’oeuvre :
Félix Honorat, d’après l’oeuvre d’Yvonne Gendron,
artiste-sculpteur. Inaugurée le 17 novembre
1935, et de nouveau le 23 juillet 1985 en présence du modèle ayant
posé 50 ans plus tôt (et qui est la mère de Victor Lanoux)

- BELLAC : Limousine
assise, en costume local, tenant un casque de soldat sur ses genoux ;
hauteur : 1 ;40 m. Granit du Compeix (Creuse)
et pierre de taille de Blond
. Auteurs : Henri
Coutheillas, sculpteur ; Elie Berteau, architecte
. Inaugurée le 9 septembre
1923. Visite de la ville de Bellac.

- LE DORAT : ensemble
monumental de 7,64 m, en granit du Finistère
. Allégorie : victoire
ailée de 1,80 m adossée à une lanterne des morts.
Auteurs : Henri
Coutheillas, sculpteur ; Elie Berteau, architecte
. Inaugurée le 13 octobre
1929. Visite de
la ville du Dorat.

- LA SOUTERRAINE :
soldat tenant dans sa main droite une petite victoire ailée. Sur les 4 faces du socle en
granit, bas-reliefs en bronze (le sacrifice, les funérailles, la
blessure, l’attaque).
Auteur : Charles
Hofman, sculpteur.
Inaugurée le 8 juillet 1923. Visite de
la Tour de Bridiers, du XIIIème siècle.

Monument aux Morts de Thouron- THOURON

Jeune Limousine en costume
local portant un bouquet, debout devant des croix. Statue de 1,60 m en pierre
de Lens (Gard), socle en granit du Compeix (Creuse)
. Maître d’oeuvre :
Félix Honorat, d’après l’oeuvre d’Yvonne Gendron,
artiste-sculpteur. Inaugurée le 24 septembre
1933.



Source pour les visites : En mémoire d’elles- La Statuaire féminine dans le smonuments aux morts féminins- 14-18, par Janette Cathalifaud et Josepha Herman-Bredel.



Les commentaires des vitraux dédiés aux poilus de la Grande Guerre de l’église de Nantiat sont disponible ici.

Institutions qui soutiennent le musée de l’association reconnue d’intérêt général :


         
 

Suivez-nous sur :

Rejoignez-nous sur Facebook