RECHERCHER SUR LE SITE

Actualités

Commémorer 14-18

Publié le 03/02/14

La première guerre mondiale…. vaste sujet, où les thèmes et la littérature sont très abondants. 100 années nous séparent de cette terrible période et nous continuons encore à écrire, à essayer de la comprendre.

Contrairement à la légende populaire, rares étaient ceux qui allaient à la guerre la fleur au fusil. Les soldats étaient plus résignés que satisfaits de faire la guerre.


Fresque "le Départ des Poilus" d’Albert Herter, Gare de l’Est, Paris.

L’énormité des pertes subies, des sacrifices consentis, le deuil dans lequel se trouve plongé les pays belligérants, a donné naissance, dès le début des années 20, à la « commémoration ». Cette volonté n’est pas née avec la Grande guerre, des monuments en souvenir de 1870 existent en France, comme celui de la place Jourdan à Limoges, mais elle prend ici une dimension particulière : de nombreux monuments aux morts sont créés avec de longues listes de noms(un dans quasiment toutes les communes), ainsi que des tombeaux des soldats inconnus. On célèbre également le jour de la fin des combats (du moins pour les pays victorieux).

Quelques questions se posent : quels rôles avons-nous dans le maintien de cette mémoire auprès de nos jeunes générations, sachant que les derniers représentants des poilus ne sont plus ? Comment au niveau local, le nôtre par exemple, la Grande Guerre a-t-elle eu des incidences ?....

Vitrail de l’église de Nantiat

Qui de nous sait que le cimetière de Chaptelat renferme des tombes de prisonniers allemands ? Qu’une correspondance nous est restée de ces soldats ? Qu’au cours de cette guerre, le Mas Eloi change de vocation. Que de refuge des enfants abandonnés, il devient « hôpital complémentaire », « hôpital dépôt », ou « hôpital militaire de prisonniers allemands ? Que l’église de Nantiat abrite des vitraux représentant les soldats de la commune morts pour la France ? ...

Des articles et des documents d’archives vous seront présentés tout au long de cette année. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions, documents, photos, archives qui nous permettraient de répondre au mieux à vos attentes.

Bonne visite !


Institutions qui soutiennent le musée de l’association reconnue d’intérêt général :


         
 

Suivez-nous sur :

Rejoignez-nous sur Facebook